J'ai lancé, il y a quelques semaines, une petite enquête sur le sujet délicat de la dermite.
L'idée était de chercher si une personnalité ressort plus souvent ? Si un profil Yi King était plus susceptible d’être lié à la dermite ? Si un lien entre humain et équin pouvait se trouver ?

L’enquête portait sur 3 axes :
- le Yi King de l'humain, selon l'enseignement de Claude PIPITONE*,
Le Yi King est une boussole de vie, à partir de notre date de naissance, notre hexagramme nous guide vers le chemin de vie qui nous correspond : intuitif, analytique, en harmonie avec la nature etc
La vie, l’éducation, les diktats de la société nous dévient parfois de ce chemin, et nous ne nous sentons pas à notre place. Comment fonctionner sereinement sur le mode intuitif dans notre société qui a tout basé sur le raisonnement ?

- sa personnalité dans la roue des 5 éléments grâce à un questionnaire établi par Hervé EUGENE*,
Ce questionnaire permet d’évaluer notre position dans les 5 éléments de la médecine chinoise.
L'axe Feu/Eau représente notre position au sol : sommes nous correctement ancrés, ou pas ?
L'axe Bois/Métal nous indique nos relations avec les autres.
La terre définit par sa souplesse notre faculté à passer d'un élément à l'autre.

- et l'histoire croisée humain/équin que les participants ont bien voulu partager avec moi (je les en remercie encore).

5elements

50 personnes m'ont demandé le questionnaire, et presque la moitié y a répondu.
La première chose qui ressort est qu'il n'y a pas de profil prédestiné à la dermite ! La répartition dans les 8 trigrammes de base ne fait rien ressortir.
De même, il y a toutes les répartitions dans 2 axes Eau/Feu et Bois/Métal
Par contre pour la terre, la répartition est la suivante :
-10 personnes sont dans la souplesse de la Terre, les informations reçues sont absorbées, les trop pleins restitués et le passage entre les éléments est souple
- 10 sont dans la mollesse de la Terre, elle reçoit mais ne redonne rien, elle ne permet pas de passer d'un élément à l'autre.
- et 3 seulement sont dans la rigidité de la Terre, trop dure elle ne reçoit rien, ne fait pas tampon et quand il se fait le passage entre les éléments est brusque.

 

Toutefois, il apparaît que toutes les personnes dont les chevaux ont une dermite non résolue sont en discordance : leur profil Yi King n'est pas en adéquation avec leur personnalité.
Par exemple, une personne Tae Mo, 3 traits Yang doit bouger, être dans la créativité, si sa personnalité traduit une personne ancrée, et repliée sur elle même, ne sera pas dans la bonne dynamique pour être en harmonie avec elle même.
Une personne Tchrong Mo est sensible à l'ambiance, si elle n'a pas appris à dire non, elle va se laisser envahir par les toxiques, si la Terre est trop molle elle va s'enfoncer dans ce marécage et s'embourber.

En décodage biologique, les problèmes de peau comme l’eczéma sont souvent associés à une séparation.
Alors bien sur on cherche autour du deuil physique ou symbolique, des divorces, déménagements etc.
Mais finalement le pire conflit de séparation c'est de ne pas faire un avec soi, de ne pas être en accord avec nous même, d'être « mal dans sa peau » !

Et le cheval dans tout ça ?
Il s’accommode en général de nos faiblesses et de nos contradictions, jusqu'à ce qu'un événement de sa vie rentre en résonance.
Dans toutes les histoires confiées, il y a un déclencheur traumatique que le cheval met en scène ;
Un gros stress émotionnel qui est ressenti par le groupe humain - cheval.
Ce qui touche un membre du groupe touche tout le groupe, c'est à dire tous les membres du groupe. L'humain fait partie du groupe social de son chien et de son cheval.
Attention, pas d'anthropomorphisme : le cheval ne se trompe pas, il sait que l'humain n'est pas un équidé. Nos animaux nous savent, humain, handicapés de la communication : aveugle à leur gestuelle, sourd à leur énergie, toutefois nous faisons partie de leur troupeau, comme eux du notre.
Inutile de s'allonger dans leur box pour leur raconter notre vie, ils ressentent notre énergie, nos émotions. Ils nous scannent à chaque instant. Ils nous connaissent mieux que nous même.

etho impy

Notre animal n'est pas malade « à cause de nous », simplement il réagit « avec nous ».
En effet, il met en scène un conflit émotionnel du groupe, pour que le groupe s'en sorte, grandisse, guérisse.
C'est totalement différent, et tellement plus positif car il y a une solution, un avenir ! Et dans cette solution, chacun doit faire sa part.

Dans ma pratique holistique du shiatsu « l'énergie du lien », j'ai constaté que les remissions des dermites sont liées à l'investissement de l'humain dans la guérison de son cheval. Pas un investissement financier, mais une remise en question personnelle pour changer.
Merlin appelait le monde des hommes le marécage car ce qu'ils font aujourd’hui, ils le faisaient déjà hier et ils le feront demain. Sans avancer, on piétine, et la terre devient un marécage.
Alors posons des actes, pour faire le 1e pas vers soi-même.

J'ai maintenant de nombreux couples humain/équins qui ont résolu leur problème de dermite un peu grâce à mes soins shiatsu, pour rééquilibrer les énergies et les émotions et ma lotion aromatherapique pour aider à la cicatrisation et aussi grâce à eux: ils ont fait le 1e pas vers une harmonie, leur harmonie.

Un grand merci à tous les participants à cette enquête, humains et chevaux, et à tous ceux qui croisent ma route de praticienne.

* Claude PIPITONE est l'auteur du livre le Yi King du thérapeute aux éditions du Chariot d'or.
Il a été mon professeur en aromathérapie, Yi King et décodage psychobio, et un guide extraordinaire.
(voir mon article sur le Yi King)

* Hervé EUGENE est praticien et enseignant shiatsu humain et équin, et auteur de plusieurs livres chez Actea Santé.